Nouveau programme Flying Blue : Arnaque ou bonne nouvelle ?

Posted by

Le 6 novembre dernier, Air France a présenté le nouveau programme Flying Blue qui a été lancé le 1er Avril. Quels en sont les principaux bénéfices ? Est-il plus intéressant ? Comment fonctionne t’il ? Je vous dévoile tout cela dans mon analyse.

Pourquoi changer ?

Le changement c’est pas maintenant

Frédéric Kahane, Directeur de la Fidélisation d’Air France-KLM, le patron du programme Flying Blue en gros, a présenté lundi dernier les grandes lignes de la nouvelle mouture du programme de fidélité de la compagnie Française. Selon M. Kahane, le programme était mal compris par les clients, et il fallait impérativement le simplifier pour proposer une offre plus claire.

Il faut avouer qu’il a un peu raison : avec les différentes modifications effectuées au cours de sa – courte – vie, le programme était devenu illisible.

L’impression qui revenait souvent est qu’on ne savait jamais à priori combien de Miles on allait gagner avec un vol. Le calcul était compliqué, il y avait d’abord des barèmes incompréhensibles (par exemple, on pouvait gagner plus ou moins 25% pour des raisons plus ou moins inconnues), et selon la classe du billet ans laquelle on voyageait (et non pas la classe de voyage) on pouvait gagner plus ou moins de miles. Par ailleurs, les billets offerts en échange de Miles (billets « Prime ») coûtaient plus ou moins de miles en fonction des périodes de promotion, mais surtout avaient très peu de disponibilité. Enfin, il y avait meme deux types de Miles : les Miles Prime gagnés en voyageant mais aussi en faisant des achats et les Miles Statut

Bref, c’était un peu la croix et la bannière pour le client lambda, ce qui en faisait un des programmes les moins attractifs selon M. Kahane. L’objectif affiché par Air France-KLM étant de transformer le programme en un des 5 programmes les plus attractifs du monde. Le compagnie va-t’elle y arriver ?

Le petit monde des programmes de fidelité

Au-delà des raisons qui ont poussé les compagnies aériennes à créer des programmes de fidélité (dont j’aborde succinctement l’histoire dans cet article), il faut bien comprendre la logique de ceux-ci. En effet, j’entends souvent des voyageurs dire que les programmes de fidélité ne sont pas assez attirants, ou octroient peu d’avantages. Il faut bien comprendre que les programmes de fidélités des compagnies aériennes (comme ceux des hotels, des loueurs de voiture ou même des supermarchés) n’ont pas été créés pour donner plus d’avantages au clients en leur permettant de dépenser moins. Si vous croyez cela, il faut que vous ouvriez les yeux, car ce n’est pas du tout le cas.

Les programmes de fidélité ont été créés pour re-orienter vers sa société une clientèle déjà désireuse d’effectuer un acte d’achat. Donc si vous avez déjà décidé d’acheter un billet d’avion, eh bien le fait de pouvoir bénéficier d’avantages en plus (si vous disposez d’une carte Flying Blue Gold par exemple) vous amènera à acheter votre billet chez Air France-KLM plutôt qu’une autre compagnie. Ainsi pour quasiment le même prix qu’ailleurs, vous aurez accès à l’enregistrement prioritaire (Sky Priority) ainsi que l’accès au salon d’aéroport. Votre acte d’achat a donc été orienté vers la compagnie en question. C’est bien l’unique but des programmes de fidélité.

Cela veut dire que chaque compagnie fera tout pour personnaliser son programme de fidélité dans l’unique but de créer des avantages aux voyageurs qui voyagent souvent et surtout dépensent souvent chez elle. Si vous voyagez qu’une fois tous les 3 ans, vous n’êtes pas du tout dans la cible de la compagnie.

Cela étant dit, revenons au nouveau programme Flying Blue.

Flying Blue Reinvented

Je ne vais pas détailler tous les cas de figures du programme, mais si cela vous intéresse, je vous recommande la lecture de l’excellent article de mon confrère bloggeur Tyler Birth qui expose le programme en détail ici.

Il y a cinq principales nouveautés :

Le gains de Miles est dorénavant basé sur le montant dépensé, et plus sur la distance parcourue.

C’est la nouveauté la plus importante : On ne gagne plus de Miles en fonction de l’endroit où on va mais en fonction du prix du billet (la surcharge carburant étant incluse dans le calcul mais pas les taxes d’aéroport).

Le corollaire de ce point est que le gain en Miles est multiplié en fonction du statut Elite du voyageur :

FB Miles

  • Membres Ivory et non-membres : 4 miles par euro dépensé
  • Membres Silver : 6 Miles par euro dépensé
  • Membres Gold : 7 Miles par euro dépensé
  • Membres Platinum : 8 Miles par euro dépensé

Ainsi, si vous dépensez 645 € pour un billet Paris New-York par exemple, le total hors taxes diverses (aéroport, taxe sur les billets, etc) est de 283 € (!), eh bien vous cumulerez 1132 Miles si vous êtes membre Ivory et jusqu’à 2264 Miles si vous êtes Platinum.

A titre d’exemple, avec le barème actuel, le même vol vous rapporterait 1820 Miles en étant Ivory et 3640 Miles si vous êtes Platinum.

Il s’agit donc clairement d’une dévaluation en terme de gain de Miles. 

Les Miles statut n’existent plus

Dans le schéma actuel, lorsque vous voyagez avec une compagnie SkyTeam, vous gagnez des Miles statuts (qui sont des Miles « parallèles » cumulés dans l’année civile)  qui vous permettent de monter en statut elite. Par exemple, avec 30 000 Miles status, vous devenez Silver, ou encore 90 000 Miles statut, vous passez Platinum.

Cela n’existe plus dans le nouveau programme. C’est remplacé par des points d’experience, aussi appelés points XP qui vous permettent de monter en statut Elite. Ces points d’experiences sont acquis lorsque vous voyagez avec le barème suivant :

  • Vol domestique : 2 XP
  • Vol moyen-courrier (inférieur à 2000 miles parcourus) : 5 XP
  • Vol long-courrier entre 2000 et 3500 miles parcourus : 8 XP
  • Vol long-courrier entre 3500 et 5000 miles parcourus : 10 XP
  • Vol long-courrier de plus de 5000 miles parcourus : 12 XP

En fonction de votre classe de voyage, vous aurez un coefficient multiplicateur suivant :

  • Classe economy : x1
  • Classe Premium Economy : x2
  • Classe Affaires : x3
  • Première Classe : x 5

Ainsi, un vol aller retour Paris-Barcelone vous rapportera 10 XP en éco et 30 XP en Business.

Le « seuil de miles élite » qui permettait de progressait dans l’ancien programme est remplacé par un nombre de points minimum pour passer au statut suivant :

– 0 à 99 points XP : Explorer

– 100 à 179 points XP : Silver

– 180 à 299 points XP : Gold

– 300 et au-delà : Platinum (1800 points XP uniquement chez AF-KLM en 2 ans pour le Statut Ultimate)

FB statuts Voyage platinum.fr

La bonne nouvelle c’est qu’il y a dorénavant un mécanisme de  » Soft Landing » à partir du statut Gold c’est à dire que si vous n’arrivez pas à cumuler suffisamment de points XP pour garder votre statut, vous ne retomberez pas au statut de base (Explorer), mais au statut directement inférieur.

Le problème -oui il y en a un- c’est que lors de votre progression, à chaque passage de statut, votre « compteur » de points XP est remis à zéro dès que vous passez le palier !

Donc pour ceux qui n’ont aucun statut , il ne faut pas moins de 280 Points XP pour passer Gold et 580 points pour passer Platinum !!! Autant dire qu’il faut s’accrocher pour monter en statut si on part de zéro !

Néanmoins j’aborderai la question des points XP plus longuement dans un prochain article car la véritable évolution positive pour les abonnés est bien ici. Nous verrons comment maximiser ses gains en points XP et ainsi progresser en statut beaucoup plus rapidement, car heureusement, en connaissant quelques trucs c’est possible facilement.

Tous les sièges d’un vol sont dorénavant réservables avec les miles.

C’est une amélioration nette : auparavant il n’y avait qu’un nombre limité de sièges disponibles à la réservation avec les miles. Une fois que ces sièges étaient réservés, il n’était plus possible d’en réserver.

Bonne nouvelle, tous les sièges -jusqu’au dernier- sont reservables. Attention, Air France-KLM va continuer à gérer le remplissage de ses avions en faisant du yield management, et donc les derniers sièges disponibles seront les plus chers !

Il est possible de payer ses billets d’avion en Cash + Miles

Autre amélioration évidente, s’il vous manque des Miles pour prendre un billet Prime, vous aurez maintenant la possibilité de payer une partie du billet en Euros.

C’est plutôt sympathique comme option : en effet, précédent il pouvait arriver de passer à côté d’une promotion intéressante ou d’un billet de dernière minute tout simplement parce qu’i’ manquait 2000 ou 3000 miles, et bien ce n’est plus le cas.

Attention toutefois, le barème d’achat reste onéreux et il est parfois plus intéressant de payer le billet entièrement en Euros, si vous avez la trésorerie.

Verdict : c’est une amélioration certes mais à utiliser avec précaution en fonction des besoins

Les barèmes de billets Prime sont adaptés à la distance parcourue

Il s’agit ici d’une adaptation du programme aux autres grands programmes de fidélité. En effet, si auparavant le coût en Miles des billets Prime était indexé sur la région du segment (par exemple Europe- Asie ou Europe-Ameriques) il est maintenant uniquement indexé sur la distance.

Ainsi un billet Prime Paris-Los Angeles coûtera en Miles plus cher qu’un Paris-New York.

Ici encore, une modification qui va plaire à certains et ne pas plaire à d’autres : si vous étiez habitués à voyager vers Los Angeles, vous paierez vos billets moins chers, mais si vous aviez l’habitude d’aller à New York…

L’avis de l’expert

Vous l’aurez compris : il y a du bon et du moins bon dans cette évolution. Néanmoins, comme tout changement , il faudra encore quelques mois pour pouvoir analyser complètement ces modifications pour savoir si finalement « ça vaut le coup » où pas.

Une chose est sûre : si on est déjà membre Flying Blue et qu’on possède des Miles sur son compte, on ne peut rien y faire : il faut faire avec et continuer avec ce programme.

Dans le cas contraire, une petite étude comparative des programmes concurrents sera la bienvenue avant de choisir celui de Sky Team.

Par ailleurs, la peinture n’est pas tout à fait fraîche, et Air France-KLM va peut être faire évoluer encore son programme en fonction des retours clients la première année. Après tout, il a déjà discrètement fait évoluer les bénéfices du Statut « Platinum Ultimate » il y a quelques mois ainsi que les avantages accordés aux encartés « American Express Business » le mois dernier, donc tout peut évoluer encore !

Et vous, que pensez-vous de ce nouveau programme ? Est-ce une bonne ou aune mauvaise nouvelle pour votre usage ?

N’hésitez pas à répondre dans la partie commentaires ci-dessous !

Sam.

8 comments

  1. Hello,

    A part pour le statut Explorer, je ne pense pas que les compteurs d’XP soient remis à zéro. Au contraire, le surplus de miles est conservé pour la période de validation suivante.

    Par ailleurs, ton lien de parrainage renvoie vers un page avec un gain de 30000 miles pour une carte Platinum et non 50000. Les 50000, c’est pour l’offre spéciale annuelle seulement.

    1. Hello Clément,
      Merci pour ton commentaire. En fait, la « remise à zéro » est plus subtile que ça : dès que tu atteint un palier, ton compte en XP est amputé des XP dûs et les XP restants sont conservés pour la période de validation suivante ou pour le statut suivant.
      Par exemple si tu es explorer et que tu gagnes 102 XP, tu deviens alors Silver et tu gardes 2 XP. Si tu cumules alors 180 XP dans la période en cours, tu passes Gold (et tes 180 XP sont retranchés de ton solde).
      Si tu as cumulé moins de 180 XP, les XP que tu as te permettront soit de rester Silver (si tu en as au moins 100), soit de repasser en Explorer (moins de 100 XP).
      Pour le lien de parrainage, en effet, l’article avait été rédigé à l’occasion d’une offre spéciale Amex, je vais le modifier pour en tenir compte.
      Sam

  2. Ah et pour répondre à ta question : c’est une mauvaise nouvelle évidente !
    Surtout que j’utilisais une adresse hors France pour le programme Flying Blue pour cumuler des vols qualifiants même en volant sur HOP! en France métropolitaine. Quand il me fallait 8 vols A/R (et je compte pas les escales, ça peut aller plus vite) en France avec HOP! pour atteindre le statut Silver, il m’en faut 25 maintenant… Donc oui c’est moins bien :-).

    1. En fait ça va dépendre de ton « profil de voyageur ». Si tu utilisais en effet les anciennes astuces pour faire évoluer ton statut plus facilement, c’est une mauvaise nouvelle. Pour d’autres c’est une bonne nouvelle, par exemple pour ceux qui avaient pour objectif de maintenir leur statut Platinum. Je vais rédiger un article complet à ce sujet, car il reste des astuces valable et qui ne sont pas très connues. Pour ton cas, si tu peux te le permettre, tu pourrais acheter une carte d’abonnement France-Europe-Afrique du Nord. Elle coûte 319€ et te permet d’avoir 2 XP supplémentaire à chaque vol en France. En plus elle t’octroie 20 XP à l’acquisition. Ainsi tu obtient le statut Silver en 10 vols (voire moins si escale) au lieu des 25 dont tu parles. Si en plus tu as une carte American Express Air FRANCE-KLM Silver (qui je le rappelle est gratuite), tu auras un bonus annuel de 15 XP, tu n’auras donc plus besoin que 8 vols (dont un avec escale) pour être Silver 🙂

  3. Bien vu le coup de la carte France-Europe-Afrique du Nord. C’est un investissement mais pas idiot.
    Pour la carte AMEX, j’ai la Gold. Et cette année je vais certainement monter sur la Platinum en attendant un bonus de 50k miles en fin d’année (ils font cette offre quasiment tous les ans).

    1. Dans ce cas, penses à la carte d’abonnement Air France combinée, elle coûte 100€ de plus mais t’octroie 40 XP. Avec tes 60 XP de ta carte Amex Platinum, tu passeras automatiquement en Silver, et tu pourras commencer à regarder vers le statut Gold. N’hésites pas à me solliciter si tu as besoin d’un parrain pour ton Amex Platinum !
      A bientôt.
      Sam

  4. Je vais voyager avec Vietnam Airlines , dans 1 mois , en plus des miles mon compte sera t il aussi créditer par des XP ? ma statut gold va t il me permettre d’accéder aux salons vietnam airlines ?

    Par avance merci

    1. Bonjour Olivier, oui c’est bien cela. Tu vas être crédité de points XP pour tes vols (selon le barème cité dans l’article) et tu vas en plus avoir des miles. C’est même plus avantageux que de voyager avec Air France car le barème de gain de miles ne sera pas basé sur les dépenses mais sur la distance parcourue. Regarde bien ta classe de billet et tu pourras connaitre tes miles accumulés sur le site Air France (voir partenaires aériens). De plus, ton statut gold c’est à dire ELITE PLUS Skyteam te permettra d’accéder au lounge et à la file prioritaire SKY PRIORITY. Penses juste à bine communiquer ton numéro de carte Flying Blue à l’enregistrement si tu ne l’as pas déjà fait à la réservation. Et reviens nous raconter ton experience !
      A bientôt.
      Sam.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.